KANTÏK OPERA I

Une création originale de Mickaël Sabbah 
Saison 2000-2001
« L’amour est ma religion
et ma foi » (Ibn Arabi)

Quatre personnages se partagent la scène : entre les tentatives de Elle et Lui pour s'aimer, à travers monologues poétiques et scènes de la vie quotidienne, Ange livre les témoignages du mal d'amour contemporain alors que Djaba, sorte de prophète désarticulé, explique ce qui fait mal. 

Kantïk Opéra I puise son inspiration dans La Marche de Bernard-Marie Koltès, et des textes bibliques tels que le Cantique des Cantiques, Job, L’Ecclésiaste et L’Apocalypse de Jean ainsi que dans les Haïkus érotiques.
Capture d’écran 2016-12-15 à 12.14.44-01_resultat
Capture d’écran 2016-12-15 à 12.13.00-01_resultat
Capture d’écran 2016-12-15 à 15.37.17-01_resultat

Genèse de la pièce
 
Mickaël Sabbah lit le manuscrit de La marche de Bernard Marie Koltès, à l'époque inédit. Il récolte les témoignages de Madeleine Comparot (pour qui l'auteur a écrit la pièce), Isabelle Meyrand (actrice de La marche mise en scène par l'auteur) et Moni Grégo (première metteuse en scène de La nuit juste avant les forêts).
Création d'un atelier de réflexion et publication d'un appel aux textes sur l’amour et le mal d'amour. Dix auteurs répondent par des poésies, saynètes et aphorismes. La matière textuelle récoltée mêlée aux témoignages et au travail sur le plateau donnent naissance, après une année de recherche, au Kantïk Opéra I
Capture d’écran 2016-12-15 à 12.09.55-01_resultat
Capture d’écran 2016-12-14 à 14.44.32-01_resultat
Capture d’écran 2016-12-14 à 14.42.07-01_resultat
Capture d’écran 2016-12-15 à 12.08.54-01_resultat
Capture d’écran 2016-12-15 à 12.14.59-01_resultat
Capture d’écran 2016-12-15 à 12.12.24-01_resultat
Capture d’écran 2016-12-15 à 12.07.38-01_resultat
Synopsis
L’intrigue se déroule autour de quatre personnages : Elle et Lui, Djaba et son alter ego l'Ange.
 
Elle et Lui essaient de s’aimer à travers des monologues poétiques et des scènes de la vie quotidienne.
Entre eux Djaba est comme une « boîte noire », enregistrant les dysfonctionnements sentimentaux. Ce prophète désarticulé connaît le remède pour guérir des infirmités amoureuses mais ne révèle son précieux secret que par un langage originel déstructuré. 
 
L’Ange, alter-ego de Djaba, incarné par le même acteur, livre les témoignages des romances impossibles des auteurs vivants. Protecteur, il accompagne Elle et Lui dans leurs monologues amoureux, leurs scènes de ménage et leur quête désespérée d’union.
Capture d’écran 2016-12-15 à 15.35.11-01_resultat
Capture d’écran 2016-12-15 à 15.36.54-01_resultat
Le jeu
 
Les acteurs ne quittent pas l'espace scénique de l'entrée à la sortie des spectateurs. Leurs paroles et expressions sont incantatoires. Leurs corps accomplissent des rites singuliers et mystérieux qui s'apparentent à une danse primitive. Entre les tableaux scéniques, ils se recueillent au sol et méditent en silence dans le noir.
Le décor est minimaliste : bougies argentées, cubes en bois, mobile en miroir et télévision grésillante. Les costumes sont épurés : kimonos noirs pour Elle et Lui, et tee-shirt de football américain noir et blanc argenté pour Djaba et son alter ego, l'Ange.
Ils évoluent dans un jeu de lumière oscillant entre bleue nuit, rouge vif, blanc et ocre, rythmé par de la musique hardcore (ordinateur), un saxophone et une flûte irlandaise live (tin whistle), des chants d'oiseaux et de baleines (CD), des voix de femmes et d'enfants (magnéto cassette).
Capture d’écran 2016-12-14 à 14.50.25-01_resultat
Capture d’écran 2016-12-14 à 14.55.15-01_resultat
Capture d’écran 2016-12-14 à 14.49.53-01_resultat
Capture d’écran 2016-12-15 à 11.34.11-01_resultat
Capture d’écran 2016-12-14 à 14.39.53-01_resultat
Capture d’écran 2016-12-14 à 13.05.11-01_resultat
DISTRIBUTION
Une création originale de Mickaël Sabbah

Mise en scène : Mickaël Sabbah  
Comédiens : Laura Leduc,
Thibault Pinson, Mickaël Sabbah
Conseil dramaturgique : Moni Grégo
Musique : MKS*
Costumes : Audrey Butowski
Assistanat costume : Ursula Butowski
Lumière : Cyril Desclés
Graphisme : Bastian Souyri
Auteurs : Moni Grégo, Anne-Gaëlle Jourdain, Madeleine Laïk, Yann Allégret, André Nataf, Gérard Lepinois, Daniel Lemahieu, Yves Reynaud, Michel Gendarme et Mickaël Sabbah.
Le Kantïk Opéra I  a été présenté vingt fois en 2001 : 
Bistrot de la ScèneFestival Un temps pour les Anges (Dijon), Piscine de Sèvres (92), Salle 25 Faculté de Censier Sorbonne Nouvelle Paris IIISpontané Théâtre (anciens frigos de la SNCF, Paris XIII) et Funamsonbul  CAES Ris Orangis (94).
Capture d’écran 2016-12-15 à 12.10.49-01_resultat
Capture d’écran 2016-12-15 à 12.00.22-01_resultat

© 2020 par Mickael Sabbah.