FESTIVAL

BLUE VALENTINE

Le festival Blue Valentine met à l’honneur « la Saint-Valentin et la liberté féminine » tout en rendant hommage à l'héritage d'Olympe de Gouges et à son combat pour la cause féministe. Il est organisé autour de l’univers pluridisciplinaire de la Compagnie Brocéliande. Ce festival se veut donc éclectique et donne à voir diverses créations visuelles, musicales et théâtrales.

 

Créée en 2000 par Mickaël Sabbah, la Compagnie Brocéliande regroupe à l’époque une vingtaine de personnes. Son univers est pluridisciplinaire. Il se construit autour de textes poétiques vivants, écrits et mis en scène par Mickaël Sabbah, et mêle jeu d’acteur, danse, musique vidéo, photographie, peinture, couture, parfum…

PREMIÈRE ÉDITION

2004

En 2004, la Cie Brocéliande fonde le festival Blue Valentine (clin d’oeil à la chanson de Tom Waits) dont la première édition s’est déroulé le 14 février dans la salle Olympe de Gouges (Paris XI). Une date qui met à l’honneur « l’amour et la Saint-Valentin »… Mais aussi un lieu dont le nom, en hommage à la révolutionnaire autrice de la Déclaration des Droits de la Femme, est chargé de sens…

Programmation : 

Concert du groupe Bock&Bocq (Rock)

Représentation du spectacle MKS* Texte II (Mickaël Sabbah - Cie Brocéliande)

Mix Live de Djé (Jérôme Lelay - violoniste / compositeur de musique électronique) 

MKS* Texte II  sur la scène de la salle Olympe de Gouges

DEUXIÈME ÉDITION

2005

La deuxième édition du festival, qui a lieu le 14 février 2005 dans la même salle Olympe de Gouges, s'inscrit dans la continuité de la première et propose alors une rencontre entre différents univers métissés et personnels.

 

S’y mêlent concerts de musiques actuelles, expo photo, happenings, spectacles de danse contemporaine, lectures…

 

Parmi les artistes invités on peut citer les musicien.ne.s Belooga, Kaminsky, Swaat, Misstrip, Able2 et Gypsophile; les photographes Pierre-Alain Danis, Rozenn Le Gal, Matthieu Davette et Grégoire Philipidhis; la compagnie de danse Trio Zarzuela ainsi que la danseuse et comédienne Adeline Capelle.

Mickaël Sabbah et la Cie Brocéliande y présentent leur travail sur , spectacle en cours de création à ce moment-là.

Belooga sur scène

Photo de Pierre-Alain Denis

Misstrip

TROISIÈME ÉDITION

2007

La troisième édition s’est déroulée sur 5 jours : du mercredi 14 février au dimanche 18 février 2007 au Théâtre du Temps dans le 11ème arrondissement de Paris.

 

Organisé autour de l’univers de la Cie Brocéliande, ce festival met à l’honneur Echos I, la nouvelle création de Mickaël Sabbah. Des lectures, performances et essais sont présentées chaque jour au public.

 

Ce festival permet aussi aux artistes parisiens qui le souhaitent de se produire et ainsi présenter leurs propres créations. Dans la lignée du travail pluridisciplinaire de la Cie Brocéliande, les domaines artistiques concernés sont nombreux : théâtre, danse, musique, vidéo, chant, photo, peinture, couture, parfum et maquillage.

 

La journée du dimanche est essentiellement consacrée au thème de « la mère », avec des propositions artistiques plus tournées vers le jeune public.

© 2020 par Mickael Sabbah.